P 07 : Avril-mai 1656 - Seconde lettre de Philarque (5)

 

Avril ou mai 1656. Seconde lettre de Philarque à un de ses amis, sur le sujet des plaisantes lettres du P. R., slnd

Seconde lettre de Philarque à un de ses amis, sur le sujet des plaisantes lettres du P. R., slnd, 12 p. in 4°.

JOUSLIN Olivier, La campagne des Provinciales de Pascal, p. 216 sq. Il n'en reste qu'un exemplaire connu en France, à la médiathèque Michel Crépeau de La Rochelle. La mise en page est meilleure que la première lettre, il y a moins de coquilles. Le nombre de pages passe de 4 à 12. Mais le libraire est le même, comme en témoigne la lettrine identique. Réflexion apaisée sur les Provinciales: elle s'ouvre sur l'affirmation d'une continuité avec la première, mais l'auteur n'est sans doute pas le même; il rectifie le tir et rend un hommage appuyé aux jésuites; l'anonyme a dû avoir à se repentir de ses remarques sur le silence des jésuites et il affirme son hostilité à Port-Royal. Sept erreurs de jugement du secrétaire de Port-Royal. L’auteur balaie le spectre des récriminations des jésuites contre Pascal. On reproche à Pascal de redonner vie à une hérésie moribonde, mais aussi de noircir la Compagnie de Jésus, ce qui donne l'occasion de faire le panégyrique des principaux membres de la Compagnie. Reproche d'ordre théologique sur les citations mutilées. Attaques ad personam: les auteurs attachés à Port-Royal contrefont la sainteté; le secrétaire n'est pas théologien et ne saurait prétendre être une voix autorisée; l'auteur reconnaît qu'il a affaire à un bon écrivain qui use mal de sa plume.

GAY Jean-Pascal, Morales en conflit. Théologie et polémique au Grand Siècle (1640-1700), Paris, Cerf, 2011, p. 184.