P 02 : Bibliographie (2)

 

Sources

ARNAULD Antoine et NICOLE Pierre, Vindiciae sancti Thomae circa gratiam sufficientem adversus P. Ioannem Nicolaï, sl, 1656.

ARNAULD Antoine, Considérations sur ce qui s’est passé à l’Assemblée de la Faculté de Théologie de Paris tenue le 4 novembre 1655. Sur le sujet de la Seconde lettre de Monsieur Arnauld Docteur de Sorbonne, Paris, 1655, 34 p. in-4° (BN : Ld4.210).

ARNAULD Antoine, Apologie pour les Saints Pères de l’Eglise, défenseurs de la grâce de Jésus-Christ, contre les erreurs qui leur sont imposées dans les écrits de M. Le Moine Docteur de Sorbonne et Professeur en Théologie, dictés en 1647 et 1650, Paris, 1651.

ARNAULD Antoine, Œuvres, XVI, p. XXX sq. Conférences du P. Desmares et du P. de Saint-Joseph sur la grâce suffisante.

ARNAULD Antoine, Tertium scriptum circa gratia sufficientem, quae vulgo dicitur thomistarum, article I, Œuvres, XIX, p. 88 sq.

ARNAULD Antoine, Seconde apologie de Jansénius, Livre II, ch. XXI, Œuvres, XXVII, p. 195 sq.

BAUDRY DE SAINT-GILLES D’ASSON Antoine, Le Journal de M. de Saint-Gilles, publié dans JOVY Ernest, Etudes pascaliennes, IX, Vrin, Paris, 1936.

BEAUBRUN, Mémoires, cité par GRES-GAYER Jacques M., En Sorbonne. Autour des Provinciales, Paris, Klincksieck, 1997.

DESMARES Toussaint, Réponse d’un Docteur en Théologie à Monsieur Chamillard Docteur et Professeur de Sorbonne, sl, 16 janvier 1656, 82 p. in-4°. Voir GEF IV, p. 152 sq.

FONTAINE Nicolas, Mémoires ou histoire des solitaires de Port-Royal, éd. P. Thouvenin, Paris, Champion, 2001.

GERBERON, Histoire générale du jansénisme, II, p.75 sq. Récit des conférences entre Desmares et le P. de Saint-Joseph.

LALANE Noël, Défense de la Constitution du Pape Innocent X et de la foi de l’Eglise; 1e partie: 1654 ; 1e et 2e parties, 1655.

Réponses à la deuxième Provinciale

FABRI Honoré, Notae in notas W. Wendrockii, J. Busdeum, Cologne, 1659.

MARANDÉ Léonard de, Considérations sur un libelle de Port-Royal. Sur la retraite des docteurs jansénistes. Sur la protestation de M. Arnauld. Et sur les lettres qu'il a fait courir dans Paris, depuis la censure de Sorbonne, 20 mars 1656, Chez Cramoisy, 121 p. in-4° (BN: 4° Ld4 228).

N., Lettre écrite à un abbé par un docteur sur le sujet des trois lettres écrites à un provincial par un de ses amis, Paris, le 22 février 1656 (signée N.).

Études

ADAM Antoine, Histoire de la littérature française au XVIIe siècle, II, L’époque de Pascal, Domat, Paris, 1951.

BORELLA Luisa, Plaidoyer pour Arnauld. Lecture des trois premières “Provinciales”, Casanova Editore, Parma, 1988.

DE FRANCESCHI Sylvio, Entre saint Augustin et saint Thomas. Les jansénistes et le refuge thomiste (1653-1663) : à propos des 1re, 2e et 3e Provinciales, Paris, Nolin, 2009.

DEPRUN Jean, “La Parabole de la seconde Provinciale”, Méthodes chez Pascal, p. 241-249.

DESCOTES Dominique, “Fonction argumentative de la satire dans les Provinciales de Pascal”, in L’Esprit de la satire, Narr-Place, 1979, p.43-66.

DOMINICY Marc, La naissance de la grammaire moderne, Bruxelles, Mardaga, 1984.

DUCHÊNE Roger, L’Imposture littéraire dans les Provinciales de Pascal, 2e éd., Aix-en-Provence, 1985.

DUCROT Oswald, “A propos de la seconde Provinciale”, Langue française, 12, déc. 1971, p. 90-92 ; repris dans “Une réfutation des Dominicains dans Les Provinciales”, Les échelles argumentatives, Minuit, Paris, 1980, p. 77-80.

FERREYROLLES Gérard, Blaise Pascal. Les Provinciales, Études littéraires, Paris, Presses Universitaires de France, 1984.

GAY Jean-Pascal, Morales en conflit. Théologie et polémique au Grand Siècle (1640-1700), Paris, Cerf, 2011, p. 172 sq. “Les Provinciales (1656-1657) ou la glaciation polémique”.

GILSON Étienne. Le thomisme. Introduction à la philosophie de saint Thomas d’Aquin, 6e éd., Paris, Vrin, 1997.

GORCE M.-M., “Introduction aux Provinciales de Pascal. Nicolaï et les jansénistes ou la grâce actuelle suffisante”, Revue thomiste, XXXIXe année, 1931, p. 761-775 ; XLe année, 1932, p. 425-479.

GRES-GAYER Jacques M., Le Jansénisme en Sorbonne, 1643-1656, Klincksieck, Paris, 1996.

GRES-GAYER Jacques M., En Sorbonne. Autour des Provinciales, Édition critique des Mémoires de Beaubrun (1655-1656), Paris, Klincksieck, 1997.

JANSEN Paule, Arnauld d’Andilly défenseur de Port-Royal (1654-1659), Paris, Vrin, 1973.

GUILLERMIN P., « La grâce suffisante », Revue thomiste, années 1901-1903.

HERMANN DE FRANCESCHI Sylvio, « Les premiers jansénistes face à la doctrine thomiste », La campagne des Provinciales, Chroniques de Port-Royal, 58, Paris, 2008, p. 307-322.

JAMES E. D., “The problems of sufficient grace in the Lettres Provinciales”, French Studies, XXI (3), 1967, p. 205-219.

JOUSLIN Olivier, Rien ne nous plaît que le combat. La campagne des Provinciales de Pascal. Étude d’un dialogue polémique, Clermont-Ferrand, Presses Universitaires Blaise Pascal, 2007, p. 82 sq.

JOVY Ernest, Discursions autour de Pascal, Paris, 1928.

LAPORTE Jean, La Doctrine de Port-Royal : les Vérités de la Grâce, Paris, Presses Universitaires de France, 1923.

LAPORTE Jean, La Doctrine de Port-Royal : la Morale, 2 vol., Paris, Vrin, 1951-1952.

LE GUERN Michel, « Les réactions de la police aux Provinciales », La campagne des Provinciales, Chroniques de Port-Royal, 58, Paris, 2008, p. 51-58.

MESNARD Jean, « Conclusions ou perspectives sur le mystère de la grâce », Quaderni leif, 13, 2015, p. 141-156.

MESNARD, Pascal, 5e éd., Paris, Hatier, 1967.

MESNARD Jean, “Thomisme espagnol et jansénisme français”, in L’Age d’or de l’influence espagnole. La France et l’Espagne à l’époque d’Anne d’Autriche 1615-1666, Editions interuniversitaires, 1991, p. 415-425.

MISONO Keisuke, "Léonard de Marandé, polémiste antijanséniste", Courrier du Centre International Blaise Pascal, 26, 2004, p. 7-23.

MISONO Keisuke, Écrire contre le jansénisme. Léonard de Marandé, polémiste antijanséniste, Paris, Champion, 2012.

MOROT-SIR Edouard, La métaphysique de Pascal, Paris, Presses Universitaires de France, 1973.

PASCAL, Œuvres de Blaise Pascal, éd. Brunschvicg, Boutroux et Gazier, Hachette, Paris, 1904-1914, 14 vol, t. IV, p. 151-155.<

PETITOT H., “Pascal et la grâce suffisante”, Revue thomiste, XVIIIe année, 1910, p. 577-589.

PLAINEMAISON Jacques, “La Méthode géométrique contre la doctrine des équivoques dans les Provinciales », Méthodes chez Pascal, p. 223-235 ; repris dans Blaise Pascal polémiste, Presses Universitaires Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, 2003.

PLAINEMAISON Jacques, “Blaise Pascal et la grâce suffisante des thomistes”, Revue thomiste, LXXXIXe année, t. LXXXI, 4, 1981, p. 575-585.

POUZET Régine, Chronique des Pascal. Les affaires du monde d'Etienne Pascal à Marguerite Périer (1588-1733), Paris, Champion, 2001.

RAPIN René, Mémoires du P. René Rapin, éd. Aubineau, II, p. 357 sq., Gaume Frères et J. Duprey, Paris, 1865.

REGUIG-NAYA Delphine, Le corps des idées. Pensées et poétiques du langage dans l’augustinisme de Port-Royal. ARNAULD Antoine, Nicole, Pascal, Mme de La Fayette, Racine, Paris, Champion, 2007.

SAINTE-BEUVE, Port-Royal, éd. Leroy, Pléiade, t. 2, p. 86 sq.

SCHMITZ DU MOULIN Henri, Blaise Pascal, une biographie spirituelle, Van Gorcum, Assen (Pays-Bas), 1982.

SELLIER Philippe, « Pascal et l’histoire de l’Église dans la campagne des Provinciales (1656-1658) », in L’esprit des lettres. Mélanges offerts à Jean-Pierre Landry, Cahiers du GADGES, n°8, Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3, 2011, p. 213-231.

SELLIER Philippe, “Les premières Provinciales et le dialogue d’idées au XVIIe Siècle”, Equinoxe, 6, été 1990, p. 21-30.

SELLIER Philippe, « Qu’est-ce que le jansénisme ? », in Port-Royal et la littérature, II, Le siècle de saint Augustin, La Rochefoucauld, Mme de Lafayette, Mme de Sévigné, Sacy, Racine, Paris, Champion, 2012, p. 55-99.

SELLIER Philippe, Pascal et saint Augustin, Paris, Colin, 1970.

THIROUIN Laurent et KRUMENACKER Yves, Les écoles de pensée religieuse à l’époque moderne, Chrétiens et Sociétés, N°5, Université Lyon II, 2006.

TOPLISS Patricia, The rhetoric of Pascal. A study of his art of persuasion in the Provinciales and the Pensées, Leicester University Press, Amsterdam, 1966.

VIALA Alain, Naissance de l’écrivain, Minuit, Paris, 1985, p. 173-175.